Institut National du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle

Entrée INTEFP

L’Institut national du travail de l’emploi et de la formation professionnelle (Intefp) et le Céreq coéditent un ouvrage restituant les travaux de la 34e session nationale organisée par l’Intefp de juin 2015 à juin 2016, sur le thème de la coopération : Construire des espaces de coopération pour l’emploi, la formation et le développement économique, P.-L. Rosenfeld et J.-P. Aubert (coord.), Céreq/Intefp.

Cette coédition marque le nouveau partenariat noué entre les deux structures et constitue l’amorce d’une collaboration qui devrait se renforcer à l’avenir notamment par un appui du Céreq lors de la formation des agents de l’INTEFP et des inspecteurs du travail). 

• Les sessions de l’Intefp : une démarche originale et relativement peu connue

Les sessions nationales de l’Intefp rassemblent chaque année une trentaine d’acteurs de différents horizons (les auditeurs) et n’ayant pas l’habitude de travailler ensemble : dirigeants d’entreprises ou représentants de grands groupes, représentants syndicaux ou d’organisations professionnelles, cadres d’administration de l’Etat, de collectivités territoriales, d’administration internationale, parlementaires, journalistes… Ces sessions sont organisées autour de problématiques porteuses d’évolutions dans les domaines économiques et sociaux.
A raison de 5 rencontres d’une semaine par an (rencontres d’acteurs et d’experts, visites d’entreprises) dont deux voyages d’étude à l’étranger, elles sont l’occasion pour chaque participant de sortir de son cadre de réflexion habituel et d’amorcer un processus de réflexion et d’action en dehors des grilles de lecture habituelle de chacun.

 

• Retour sur la 34è session et sur l’ouvrage

Le thème de la coopération initialement choisi a été infléchi par les destinations des deux voyages d’étude, la Bavière et la Silicon Valley. Ces territoires en pleine expansion économique sont ceux où la « numérisation de l’économie » est la plus avancée et la réflexion s’est ainsi orientée vers la « révolution numérique » et ses impacts sur l’économie mondiale. Le chapitre 1 restitue la dimension spectaculaire de cette « révolution » et pointe la coexistence de la croissance économique et de l’accroissement des inégalités.
Le thème de la coopération est retrouvé au chapitre 2 : pour s’adapter au changement permanent qui caractérise cette nouvelle économique numérique, les solutions sont en effet à puiser dans de nouvelles façons de collaborer et coopérer. Alors que le dialogue social classique fonctionnait de manière « verticale » de l’Etat vers les partenaires sociaux et les territoires, c’est aujourd’hui de manière plus horizontale et dans une logique de proximité et de territoire que se développent de nouvelles manières de « coopérer ». D’expérimentations inédites sur les territoires, en passant par l’entreprise « libérée », les coopératives et les groupements d’employeurs, l’ouvrage explore ces nouvelles manières de travailler ensemble.
Le 3è chapitre est le moment des préconisations : hors de toute idée de « recettes » à appliquer, l’ouvrage s’efforce, à partir des témoignages et pratiques observées, de dégager les conditions qui semblent nécessaires pour créer des espaces de coopération au service de l’emploi et fait la liste des bonnes pratiques à développer.

Pour télécharger l'ouvrage au format PDF, cliquez sur le lien suivant : 

pdf Construire des espaces de coopération pour l’emploi, la formation et le développement économique